Bienvenue !

Bienvenu sur le site de votre théâtre de l'Aléna

Riche en informations et en souvenirs, il jouxtera passé et présent pour vous laisser découvrir le monde du théatre et du spectacle.

A propos du théâtre…


Ah (et pour citer quelqu’un de connu …) Dieu qu’il est facile de se plaindre et de gémir sur tout. De s’abrutir devant un écran plat où la multitude du pire suicide les neurones de la collectivité à coup de milliards d’euro. Il n’y a pas de nouvelles histoires en suffisance pour remplir cette gourmande de profondeur. Elle se contente d’être comme son écran, plate. Mais la faute à qui ? Éteignez-la et sortez ! Parlez, rencontrez, cherchez la culture qui vous convient.

Il n’y en a pas une mais mille qui sont certes liées et qui pourtant peuvent être tellement différentes. Se  trouver au travers d’un auteur, d’un acteur, d’un metteur en scène, d’un théâtre. Sentir, rire et pleurer de la vraie vie sous la loupe de la scène et admirer cette formidable imperfection parfaite de l’éphémère. Tout y est possible même l’ennui. Il s’agira alors de comprendre pourquoi. Le train de nos vies ne nous rend chaque jour que plus imperméable à l’émotion. Alors qu’au théâtre, le temps s’étire, le silence est une histoire, le regard un murmure. Il est stupide de clamer : « Je n’aime pas le théâtre ». Ce serait comme de déclarer aussi sottement : « Je n’aime pas la vie ». Il n’y a que la vie qu’on se forge quand on ne renonce pas à ce qu’on voulait être. Il n’y a que le théâtre qu’on choisit mal. En effet, il ne s’agira jamais d’un consommable vite ingurgité. Il faut choisir ce qu’on va voir, se renseigner un peu, ne pas se contenter d’un titre accrocheur, d’une coupure de presse « dithyrambique ». Cela évite le malentendu. Soyez curieux comme si vous partiez pour une ville lointaine et inconnue. Réjouissez-vous d’avance sans attendre ce que cela doit être.

Laissez-vous emporter, laissez-vous toucher, soyez aimable dans ce dernier temple de l’intelligence fraternelle. Je pourrais dire de communion si on pouvait enlever le sens uniquement chrétien que prend ce mot. Communiez ensemble avec d’autres spectateurs, des acteurs, un auteur qui nous parlent de nous, de nos désirs, de nos fantasmes, de nos peurs, de nos fuites, de nos amours, de nos lâchetés et de notre passé. Laissez couler sans pudeur une larme sur un sourire pour sentir qu’on est en vie et pas juste de simples consommateurs frustrés, manipulables et schizophrènes. Allez au théâtre mes amis, trouvez celui où vous vous sentez bien, prenez-y vos habitudes, suivez-y le parcours des personnes qui le font vivre et entretenez cette simple jouissance d’être bien. Bienvenue dans notre fabrique de rêves.

Alain Beaufort
Directeur artistique du théâtre de l'alena




 
Inscription à notre newsletter :
Accueil - Visite du théâtre - Location de salles - Agenda - archives des spectacles - Adresse et contact - Réservations - Centre Antoine Vitez